Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 16:57
 Le terme désigne leur fonction et non leur nature.

Ces esprits bienheureux ne peuvent être appelés "anges" que lorsqu'ils portent un message.

Les archanges annoncent les plus grands évènements.

C'est pourquoi l'archange Gabriel fut envoyé à la Vierge Marie et non pas un ange quelconque . En effet il y avait lieu d'envoyer un esprit céleste du plus haut rang annoncer ce grand évènement

Certains sont désignés par des noms propres afin de signifier par les mots la nature de leur action. C'est donc lorsqu'ils viennent vers nous qu'il reçoivent des noms tirés de leur fonction .

Ainsi Michel veut dire : " Qui est comme Dieu ?" , Gabriel : "Force de Dieu" et Raphaël : " Dieu guérit".

Michel est envoyé lorsqu'un déploiement de force extraordinaire est nécessaire afin que son action fasse comprendre que nul ne peut faire ce qu'il appartient à Dieu de faire . "l'ennemi" qui a désiré être semblable à Dieu devra combattre l'archange Michel à la fin du monde . (Livre de l'Apocalypse)

Gabriel est envoyé à la Vierge Marie .C'est donc "par la force de Dieu" qu'il venait annoncer "le Dieu des armées , le vaillant des combats celui dont le règne n'aura pas de fin" .

Raphaël délivra des ténèbres les yeux de Tobie . Celui qui fut envoyé pour soigner peut bien être appelé : "Dieu guérit".

Ce sont donc tous les anges bienheureux de la patrie céleste . (St Grégoire le Grand) 

Repost 0
Published by daniel françois
commenter cet article
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 17:30

dans une audience accordée le 05 avril 2008 au Congrès International organisé par l’Institut Pontifical Jean Paul II pour les Etudes sur le Mariage et sur la Famille, de l’Université Pontificale du Latran, en collaboration avec les « Knights of Columbus » ...le pape Benoît XVI a rappelé que : « L’Eglise a le devoir principal de s’approcher avec amour et délicatesse, avec prévenance et attention maternelle, pour annoncer la proximité miséricordieuse de Dieu en Jésus-Christ » de tous ceux qui connaissent les plaies du divorce ......

en effet :

"........Les hommes et les femmes, de nos jours, se trouvent parfois dépouillés et blessés, en marge des chemins que nous parcourons, souvent sans que personne n’écoute leur demande d’aide, et s’approche de leur peine, pour la soulager et pour la soigner. Dans le débat, souvent purement idéologique, se crée à leur égard, une espèce de conspiration du silence. C’est seulement dans l’attitude de l’amour miséricordieux que l’on peut s’en approcher, pour apporter du secours et pour permettre aux victimes de se relever et de reprendre le chemin de l’existence ».
Le Saint-Père a rappelé ce qui suit : « Le jugement éthique de l’Eglise à propos du divorce et de l’avortement est clair et connu de tous : il s’agit de fautes graves qui, dans une mesure différente, et sans porter de jugement sur les responsabilités subjectives, lèsent la dignité de la personne humaine, impliquent une profonde injustice dans les rapports humains et sociaux, et offensent Dieu lui-même, garant du pacte conjugal et auteur de la vie. Et pourtant, l’Eglise, à l’exemple de son Divin Maître, a toujours devant elle des personnes concrètes, surtout celles qui sont plus faibles et plus innocentes, qui sont victimes des injustices et des péchés, mais aussi ces autres hommes et femmes qui, ayant accompli de tels actes, se sont tachés de fautes et en portent les blessures intérieures, en cherchant la paix et la possibilité d’une reprise ».(fidès)

l'amour miséricordieux que tout chétien doit porter en lui face à ceux qui souffrent de ces situations

Repost 0
Published by daniel françois
commenter cet article
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 10:55

Lors d'une audience accordée le 05 Avril 2008 au Congrès International organisé par l’Institut Pontifical Jean Paul II pour les Etudes sur le Mariage et sur la Famille, de l’Université Pontificale du Latran, en collaboration avec les « Knights of Columbus » sur le thème : « De l’huile sur les plaies. Une réponse aux plaies de l’avortement et du divorce le pape Benoît XVI a fait sienne l’exhortation contenue dans l’Encyclique « Evangelium Vitae », destinée aux femmes qui ont eu recours à l’avortement, de ne pas se laisser prendre par le découragement et de ne pas abandonner l’espérance, mais de savoir comprendre ce qui s’est passé, et de l’interpréter dans sa vérité » (cf. n°99).

Le drame de l’avortement « laisse des signes profonds, parfois indélébiles chez la femme qui le fait et chez les personnes qui l’entourent, et est cause de conséquences dévastatrices sur la famille et sur la société, en raison aussi de la mentalité matérialiste de mépris de la vie, qu’elle favorise ».

Enfin, le Saint-Père a exprimé sa satisfaction pour toutes les initiatives sociales et pastorales « qui ont pour but la réconciliation et le soin des personnes blessées par le drame de l’avortement . Elles représentent, avec de nombreuses autres formes d’engagement, des éléments essentiels pour la construction de cette civilisation de l’amour, dont, jamais comme aujourd’hui, l’humanité a besoin ». (S.L.)
(Agence Fides, 8 avril 2008)

c'est le comportement adopté par chaque catholique qui a la coeur pétri d'amour ; ne pas juger , encore moins condamner,ne pas essayer de comprendre mais aimer l'autre de tout son coeur tel qu'il est .........

Repost 0
Published by daniel françois
commenter cet article
29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 15:32

chandelier.gif

Dieu sauve ! délivre ! aide ! ......

Lors me conversion j'ai fortement été impressionné par la Ménorah qui trônait sur l'autel lors des offices et assemblées du renouveau charismatique catholique .

Une amie ,aux vagues racines juives messianiques, m'en avait alors fait passer la traduction.

Un jour , un autre ami qui m'accompagnait à un office, a voulu partir  lorsqu'il a vu la Ménorah . Je lui ai alors expliqué (comme je le pouvais) les racines juives de Jésus et comment son nom hébreu "Yeshoua" coïncidait avec les sept lumières du chandelier placé dans l'arche puis dans le temple (Exodes-Chroniques-Nombres).

Son éducation chrétienne ,bien émoussée ,a alors repris le dessus et il est resté jusqu'au bout . Le Saint Esprit avait soufflé dispersant ses doutes.

Repost 0
Published by daniel françois
commenter cet article

Présentation

  • : danifranceblog
  • : une bande de joyeux chrétiens
  • Contact

Recherche