Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 11:11

Deux  monastères !
Deux continents !
Deux priants face à Dieu !
Séparés par un océan !
Sept mille km !
 

 

Et pourtant ils se retrouvent !
Leurs âmes sont complices !
L'accord est parfait !
Jésus est là !
Même Dieu !
Même silence !
L'unique Trinitaire est présent !

Même les sens ne sont pas avisés ,
Ils sont néanmoins intrigués !
D'où vient cette soudaine paix dans l'esprit ?
Pourquoi ce nœud au creux de l'estomac ?
Et ces chants incompréhensibles qui montent des tréfonds ?

Ombres silencieuses en ces paisibles lieux!
Ames ouvertes , réceptives , attentives , confiantes ,
Elles s'abandonnent totalement au Bien-Aimé !

C'est un matin de Pâques !
Les saintes femmes retrouvent leur Seigneur !
- " allez dire aux autres …"
Oui ! Humbles petite âmes portez le message de Jésus ,

Vous êtes totalement données !
Vous êtes fondues en l'amour Trinitaire !

Allez dire aux autres combien est doux le Seigneur !
Combien vos lieux de retraite sont délicieux !

Jubilation intense du Christ qui est en vous !
Votre corps s'efface afin que Jésus y règne !

Ô ! Viens vite mon Bien-Aimé !
Investi mon âme !

Ô bienheureux Jésus!
Fais-moi une petite place !
Dans la barque , qui sur l'autre rive ,

va rejoindre mes Trois dans la Trinité éternelle des âmes qui se donnent !

Partager cet article

Repost 0
Published by daniel françois
commenter cet article

commentaires

© ROSIA 16/08/2010 01:32



Bonjour Daniel--------je suis encore en vacances entre guillemets-----car l'ennemi n'est pas en vacances-----------bientôt la fin snif--------


God  bless



keufran6.over-blog.com 09/08/2010 11:25



Que la Grâce de Dieu, l'Amour de Jésus Christ et la Communion de l'Esprit Saint soit toujours avec toi...


Je sens dans ton texte un certains vague-à-l-âme, je t'envois cette petite homélie sur le Cantique des Cantiques d'Origène, peut-être qu'elle te fera le plus grand bien...


 


LA VOIX DE MON BIEN-AIME


 


Qui donc possède une voix comparable à celle de Jésus ? [...]. La Loi et les prophètes n'ont amené personne à la perfection, la voix de Jésus renferme le sommet de
l'accomplissement, sa parole contient les préceptes de cette perfection accomplie, sa voix met en mouvement les élans de l'affection.


Gilbert de Hoyland


(+1172),


Sermons sur le Cantique des Cantiques 41, 4.


 


_____________________


 


C'est par sa voix seule que le Christ est d'abord reconnu par l'Église Car il a d'abord envoyé devant lui sa voix par l'intermédiaire des prophètes et, alors qu'on ne le voyait pas,
toutefois on l'entendait. Mais on l'entendait par ce qui était annoncé à son sujet ; et pendant tout ce temps l'Epouse, l'Église qui était rassemblée depuis le commencement du siècle, a
entendu sa voix seule, jusqu'à ce qu'elle le voie de ses propres yeux et dise : "Le voici qui vient, sautant par-dessus les montagnes, bondissant par-dessus les collines."


Car il sautait par-dessus les montagnes prophétiques et les saintes collines, c'est-à-dire ceux qui ont porté en ce monde son image et sa figure.


De plus, si tu le présents par rapport aux apôtres comme sautant sur les montagnes et les dépassant toutes, et de la même façon sur les collines, à savoir ceux qui en second lieu ont été choisis
et envoyés par lui, ce ne sera point déplacé. Car en eux il se fait "semblable au chevreuil et au faon des cerfs (Ct 2, 8-9)". Au chevreuil, parce que sa vue surpasse toute vue ; au cerf, parce
qu'il est venu pour faire périr le serpent.


De plus, chaque âme - celle du moins qu'étreint l'amour du Verbe de Dieu -, si parfois elle se trouve engagée dans l'examen d'un texte - comme le sait quiconque en a fait l'expérience de la
manière dont on arrive à un point embarrassant et se trouve enfermé dans les difficultés des sujets et des questions -, si parfois des énigmes, des paroles obscures de la Loi et des prophètes la
mettent à l'étroit, l'âme, si d'aventure elle sent la présence de l'Epoux et perçoit de loin le son de sa voix, est aussitôt soulagée.


Et lorsqu'il commencera à s'approcher de plus en plus de ses pensées et à illuminer ce qui est obscur, alors elle le voix "sautant par-dessus montagnes et collines", c'est-à-dire lui suggérant
les pensées d'une intelligence haute et sublime, si bien que cette âme dit avec raison : "Le voici qui vient, sautant par-dessus les montagnes, bondissant par-dessus les collines."


De fait, bien que l'Epoux promette et dise à son épouse, entendons à ses disciples choisis : "Voici, je suis avec vous tous les jours jusqu'à la consommation du siècle (Mt 28, 20)", cependant il
dit encore dans les paraboles que le père de famille "appela ses serviteurs et distribua" à chacun de l'argent pour négocier, "et il partit (Mt 25, 14-15)". De nouveau il dit qu'ils "s'en alla
demander pour lui la royauté (Lc 19, 12)". De nouveau encore, on parle de l'Epoux comme d'un absent : "Au milieu de la nuit, un cri se fit entendre : Voici l'Epoux qui vient (Mt 25, 6)."


Ainsi donc, l'Epoux, tantôt est présent et il enseigne, tantôt il est dit absent et on le désire. Et l'un et l'autre cas s'appliquent soit à l'Église, soit à l'âme ardente. Car lorsqu'il
permet que l'Église souffre épreuves et persécutions, l'Epoux lui semble être absent. Mais quand elle progresse dans la paix et fleurit dans la foi et les bonnes oeuvres, on comprend
qu'il lui est présent.


De même aussi pour l'âme : quand elle cherche un sens et désire comprendre des sujets obscurs et secrets, tant qu'elle ne peut trouver, nul doute, pour elle le Verbe de Dieu est absent. Mais
quand apparaît et se présente ce qu'elle cherche, qui doute que le Verbe de Dieu est présent, illumine son intelligence et lui offre la lumière de la science.


Et nous éprouvons que de nouveau il se dérobe à nous et de nouveau se présente à chaque point qui est ou bien fermé ou bien ouvert à nos pensées? Et nous subissons cet état jusqu'à ce que nous
devenions tels que l'Epoux daigne non seulement venir souvent nous visiter, mais encore rester avec nous ; ainsi, interrogé par un disciple disant : "Seigneur, comment se fait-il que tu commences
par te manifester toi-même à nous et non à ce monde ?", le Sauveur répondit : "Si quelqu'un m'aime, il garde ma parole et mon Père l'aime, et nous viendrons à lui et nous ferons chez lui notre
demeure (Jn 14, 22-23)."


Si donc, nous aussi, nous voulions voir le Verbe de Dieu, l'Epoux de l'âme, "sautant par-dessus les montagnes, s'élançant par-dessus les collines", écoutons d'abord sa voix ; et après l'avoir
écouté en tout, alors nous aussi nous pourrons le voir de la manière dont est décrit dans le présent passage ce que vit l'Epouse.


 


(Comm. sur le Cantique des Cantiques III, 11, 10-20.)


 


Il est attesté que [le christ] bondit, en s'élevant par-dessus ces montagnes, c'est-à-dire les patriarches, et par-dessus ces collines c'est-à-dire les prophètes, parce que Lui-même est
le Seigneur supérieur à tout et que tout est soumis à ses pieds.


 


Saint Grégoire d'Elvire


(+ v. 392),


Commentaire du Cantique des Cantiques IV, 1.


 


Cher abba Daniel, j'espère que tu auras savouré ce moment de lecture, je pense que pour quelqu'un qui s'interroge sur Origène, c'est un bon commencement... Je voudrais tellement en mettre
plus, mais là, je suis trop bavard...


Que Dieu te bénisse et te garde, Franck. 



Marie-do 09/08/2010 05:25



Doux Pére de coeur,


Tu as mis ton coeur de pére dans mon coeur, alors, je t'emméne avec moi...


En cet endroit qui est cher à nos coeurs de priants, je te déposerais à ses pieds...


tu as toute ta place près de Jésus, et près de Sa ére...


J' y déposerais tes requêtes, celles que je connais, et celles que ton coeur connait...


Je prierais l'  Esprit Saint afin qu' Il demeure une grâce d'amour en ton âme...


Que le feu de l'  Esprit t' embrasse à chaue oraison, qu' Il méne ta barque sur al rive d el' action de grâce, sur la rive de l' Amour, sur la rive de la Trinité sainte...


Je t'embrasse en Jésus tout Amour...


Qu' Il te comble de ses  Bienfaits...


Ta  petite soeur en Jésus,


Marie-do 


 


 


 


 



Présentation

  • : danifranceblog
  • : une bande de joyeux chrétiens
  • Contact

Recherche