Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 10:05

"Après s'être délocalisée en Tunisie, l'entreprise Autoliv a voulu rapatrier une partie de ses salariés tunisiens, ce que refuse le préfet.

Le préfet de la Vienne vient de refuser la demande de l’entreprise Autoliv-Isodelta de pouvoir rapatrier ses salariés tunisiens sur son site de Chiré-en-Montreuil. La préfecture a demandé au consulat français en Tunisie de ne pas délivrer de visas aux salariés de l’entreprise délocalisée. Cette entreprise suédoise, qui produit des volants, avait délocalisé début 2009 une partie de ses activités en Tunisie à El Nadhour, licenciant une centaine d'employés sur son site de Chiré-en-Montreuil. Mais l'incendie de sa nouvelle usine tunisienne au lendemain de Noël l’a décidé à accroître sa production en France. Alors que l’entreprise tunisienne est au chômage technique, le site de la Vienne connait une surcharge de travail. Autoliv a donc souhaité faire venir dans la Vienne une trentaine de salariés tunisiens, ce que refuse le préfet. "L'argument est simple. Il y a un an, Isodelta a licencié une centaine de personnes. Ils ont fait le choix de délocaliser en Tunisie. Très bien. Mais qu'ils l'assument et qu'ils ne fassent pas venir ici des travailleurs tunisiens", a ajouté le secrétaire général de la préfecture Jean-Philippe Setbon. "Lorsque ces pays à bas coût ont des soucis, on ne veut pas ramener le travail, on veut ramener le personnel". Patrice Adam, délégué CFDT d’Autoliv, ne décolère pas. Les syndicats soutiennent donc la décision du préfet, rappelant que l’entreprise peut trouver des personnes qualifiées pour ce travail dans le département. Une décision prévisible, d’autant que depuis 2006, la loi oblige les entreprises à consulter le Pôle emploi avant de recruter à l’étranger, afin de chercher des travailleurs qualifiés sur le territoire local. "On a fait une erreur", reconnaît discrètement l’équipementier automobile, qui assure que "la prochaine fois, on recrutera des intérimaires". (Source Europe 1)

"  l'homme  a bâti sa maison sur le sable , sans fondations , . le torrent s'est rué sur elle et elle s'est écroulée ; et le désastre survenu à cette maison a été grand "    Luc 6

moralité : bâtissons notre maison sur le roc !
peu importe l'endroit !
peu importe les gens qui l'habiteront !
ce qui compte c'est la justice et le respect dû à chaque individu !
car les richesses amassées ne sont pas toujours celles qui périssent avec les hommes , celles que nul ne pourra emproter avec lui mais bel et bien celles qui sont accordées à ceux qui témoigneront de la bonté ......

Partager cet article

Repost 0
Published by daniel françois
commenter cet article

commentaires

Didier 16/01/2010 19:47


Et le désastre qui va survenir sera trés grand
bonne soirée
sois béni en christ petit frère


Didier 13/01/2010 10:38


Je suis entièrement d'accord avec toi Daniel
ce monde tourne a l'envers
il s'est inversé depuis déjà longtemps
bonne journée sous le doux regard de Dieu
soit béni petit frère
Didier


Présentation

  • : danifranceblog
  • : une bande de joyeux chrétiens
  • Contact

Recherche