Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 19:05

 

La file se formait dès le premier coup de sifflet du maître .


Dès lors les langues se figeaient dans la bouche car le silence était de rigueur .

Malheur a celui qui n'aurait pas entendu ! Malheur également aux bavards et aux insoumis.


Les enfants entraient silencieusement dans la classe qui sentait bon l'eucalyptus . C'était , parait-il , purificateur .

Chacun se positionnait face à la place qui lui avait été assignée dès la rentrée dans un bruit de galoches .


Un vigoureux coup de règle sur le bureau et hop ! Les élèves s'asseyaient sur les bancs patinés par les multiples derrières qui les lustraient depuis des générations .


Les livres et les cahiers sortaient des sacs rythmés par le seul chuintement des blouses de grossière toile grise sur les pupitres.


Le nez levé vers le tableau noir , attentifs (ou faisant semblant de l'être) , chacun suivait la grande règle qui marquait le cours . De temps en temps elle descendait de l'estrade et elle allait caresser les jambes des dissipés .


Les punitions tombaient sec !

À genoux sur l'estrade , les mains sur la tête pour ceux qui ne savaient pas leur leçon .

Zéro à une dictée de plus de quatre fautes . Un autre pour les tables de multiplications hésitantes .

La punition s'accompagnait parfois d'un tiraillement d'oreilles voire d'une fessée .


Personne n'osait le dire à la maison car la sanction était doublée .

Les parents appliquaient le tarif majoré . Et puis notre amour-propre en prenait un coup devant les copains , les parents si ce n'est face à la famille .


Voilà comment fonctionnait l'école primaire il y a quelques décennies .

Personne ne se plaignait ! Les solides bases acquises , ont permis , de par la discipline imposée par l'effort , de se positionner favorablement dans le monde des adultes .

Ces générations n'étaient pas bardées de ces morceaux de papier qui ont pour nom diplôme .


Non ! L'effort , la volonté , l'amour-propre , le courage , le respect , la discipline... …….érodaient tous les pièges de la vie . Cette éducation était un ensemble .

Que les éducateurs et les éducateurs en soient remerciés .

Partager cet article

Repost 0
Published by daniel françois
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : danifranceblog
  • : une bande de joyeux chrétiens
  • Contact

Recherche